Déclaration de la SOGC sur la vaccination contre la COVID-19 pendant la grossesse

Date d'origine: Le 18 décembre 2020

Révisée et réaffirmée le : 25 mai 2021

La SOGC reconnaît le besoin d’orientation au sujet de la vaccination contre la COVID-19 pendant la grossesse et l’allaitement. Nous apprécions la difficulté à laquelle font face les femmes et leurs fournisseurs de soins de santé étant donné l’absence d’essais cliniques pouvant fournir les données probantes nécessaires pour formuler des recommandations sur la vaccination contre la COVID-19 chez les populations enceintes et allaitantes. Les connaissances sur la COVID-19 et ses effets sur la grossesse ainsi que les données sur la vaccination contre la COVID-19 évoluent rapidement. Par conséquent, l’information de la présente déclaration peut être modifiée au fur et à mesure que de nouveaux renseignements émergent.

DÉCLARATION DE CONSENSUS

  1. Il faut que toute personne enceinte ou allaitante puisse recevoir un vaccin à tout moment pendant la grossesse ou l’allaitement si elle ne présente aucune contre-indication.
  2. Tous les vaccins anti-COVID-19 homologués au Canada peuvent être administrés pendant la grossesse et l’allaitement, mais la SOGC recommande de suivre les directives provinciales et territoriales concernant le type de vaccin afin de prioriser les personnes enceintes ou allaitantes.
  3. La décision de se faire vacciner repose sur les valeurs personnelles d’une personne et de sa compréhension du fait que le risque d’infection et/ou de morbidité lié à la COVID-19 surpasse le risque théorique ou non étudié de la vaccination pendant la grossesse ou l’allaitement. Les personnes ne doivent pas se voir refuser le vaccin parce qu’elles sont enceintes ou qu’elles allaitent.
  4. Étant donné que les personnes enceintes présentent un risque accru de morbidité associée à la COVID-19, toutes les personnes enceintes doivent être admissibles à recevoir un vaccin anti-COVID-19.
Cliquez ICI pour lire cette déclaration
 Femme avec un Band-Aid sur son bras